Le marché du véhicule électrique: vers le décollage tant attendu?

SNECI Electric Vehicle Market

Et si 2017 était enfin l’année du décollage du Véhicule Electrique ? Plus d’un siècle après son illustre aînée la « Jamais Contente », le Véhicule Électrique semble enfin prêt à renouer avec son glorieux passé.

Longtemps considéré comme trop cher, peu performant et peu esthétique, le Véhicule Électrique est aujourd’hui considéré unanimement par les constructeurs comme un axe de développement majeur pour l’avenir de l’automobile. Encouragés par des ventes en constante progression depuis trois ans (+42% en 2016 vs 2015), et des règlementations toujours plus strictes concernant les émissions de CO2, les constructeurs semblent enfin prêts à se lancer corps et âmes dans l’électrique. Ainsi, le groupe Volkswagen a d’ores et déjà annoncé la commercialisation de 25 nouveaux véhicules électriques d’ici 2025, et ambitionne de vendre 25% de véhicules 100% électriques dans le monde à horizon 2025. Plus encore, le groupe souhaite faire de sa nouvelle compacte électrique, ID CONCEPT, le troisième volet de sa saga après la Coccinelle et la Golf. Ces 10 prochaines années apparaissent comme capitales. En effet, si les grands succès commerciaux rencontrés par la Leaf, la Prius ou encore la Tesla Model S incitent à l’optimisme, il convient de nuancer face aux nombreuses barrières technologiques qui persistent. Si les autonomies des véhicules et l’implantation des bornes de chargement ont sensiblement progressé, elles paraissent encore aujourd’hui trop limitées pour séduire un public plus large. De plus, bien que la conception d’un véhicule électrique soit moins complexe que pour un véhicule thermique, elle nécessite un besoin en terres rares plus important (environ 1 Kg), ce qui selon Me Louis David, maître expert matériaux PSA, pourrait engendrer des tensions géopolitiques. Ainsi, bien que de nombreux points restent encore en suspens, notamment d’un point de vue technique, les constructeurs disposent d’une base solide pour faire enfin décoller le marché du véhicule électrique. Idée confirmée par les grandes tendances prévisionnelles du marché automobile, qui estiment à 20% la part de véhicules électriques vendus dans le monde en 2020.

Aussi, conscient que le monde de l’automobile aborde une période charnière et conscient des mutations structurelles profondes que cela implique, SNECI apporte son expertise et savoir-faire afin d’aider les acteurs du monde automobile à réussir ce tournant, comme en témoigne la récente nomination de SNECI sur une mission de Task-Force pour assurer le lancement d’un nouveau véhicule électrique.